Trinity Shack

nah
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Description du contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 1
Date d'inscription : 26/08/2015

MessageSujet: Description du contexte   Dim 30 Aoû - 19:18

Les démons sont des créatures de l'ordre des esprits. Ils sont créés par des personnes qui pratiquent une branche de ritualisme particulière, que l'on appelle généralement des démonistes. Une fois qu'un démon a été créé, on peut le réinvoquer à l'envi, à partir du moment où l'on possède son vrai nom et qu'il n'est pas déjà invoqué.

Lorsque le démon est créé, le ritualiste va déterminer plusieurs éléments. D'abord, son pouvoir. Il peut être de n'importe quel ordre, et sera accompagné d'une faiblesse, qui est aléatoire et pas déterminée par le créateur. Le pouvoir et la faiblesse se compenseront, c'est-à-dire qu'un démon avec un pouvoir très puissant aura une faiblesse très handicapante.
Il doit aussi déterminer si le démon sera d'affiliation « chance » ou « malchance ». Cela n'a pas d'influence sur la chance ou la malchance du démon, cela signifie autre chose. Un démon « chance » éprouvera un mal-être profond, voire une souffrance physique s'il fait souffrir quelqu'un, que ce soit physiquement ou mentalement. Au contraire, un démon « malchance » éprouvera un plaisir extrême à faire souffrir. Ces éléments sont totalement incontrôlables par le démon, et ne sont pas nécessairement en lien avec son caractère et ses inclinations. Il s'agit d'un reflet de la tendance que le démoniste veut imprimer à sa création.
Dans tous les cas, créer un démon demande une immense maîtrise des sciences occultes et des ingrédients particuliers. Évidemment, plus le démon a un grand pouvoir, plus il sera difficile à créer, mais aussi à invoquer. C'est pour cela que les démons réellement puissants sont extrêmement rares.

Une fois que le démon est créé, il faut l'invoquer. Les démons qui ne sont pas invoqués dans un corps seraient a priori en « stase », comme en sommeil, quelque part sur Terre, où on ne peut les percevoir d'aucune manière. C'est en tout cas ce qui est raconté dans de vieux écrits de démonologie, mais personne n'en sait vraiment rien ou ne se penche trop sur la question. Toujours est-il que cela entraîne une conception du temps parfois étrange pour les démons, notamment au niveau des sauts temporels (du genre « j'ai été invoqué pour la première et dernière fois au Moyen-Âge, et on m'invoque au XXIe siècle »...) Cependant, il est possible lors du rituel d'invocation de choisir qu'à la rupture du lien entre le maître et le démon, ce dernier ne retourne pas en stase mais reste éveillé et libre de ses mouvements, dans son corps actuel.

L'invocation du démon va prendre la forme d'un rituel impliquant un ou plusieurs pentacles, des incantations, des craies ou de la cire, et évidemment le vrai nom du démon sans lequel rien n'est possible. La forme exacte du rituel va dépendre du démon, mais aussi de l'école à laquelle appartient le démoniste.
On invoque généralement le démon dans un corps humain mort. Le démon va donc prendre contrôle du corps, qui a des besoins naturels comme s'il était vivant. Cela dit, il ne vieillira pas, mais le corps changera peu à peu en fonction de la personnalité du démon, de son « vrai » physique. C'est un processus lent, qui est à peu près au même rythme que la croissance humaine (1 cm de pousse des cheveux par mois, il faudra au démon plus de 5 ans pour grandir de 5 cm...)
Si le corps dans lequel le démon a été invoqué était en cours de décomposition ou abîmé, la présence de l'esprit dans le corps le mènera à se régénérer, en quelques heures ou jours selon l'état du corps et la puissance du démon. Cela n'est vrai que dans une certaine mesure : des muscles ne repousseront pas sur un squelette, et des membres coupés ne repousseront pas, mais deviendront un moignon avec une belle cicatrice bien propre.
Si le corps dans lequel un démon est invoqué est « tué », le démon repart en stase, et il est possible de le réinvoquer. Il est extrêmement difficile de détruire définitivement un démon, et cela demande un rituel.

Le ritualiste, une fois qu'il a invoqué son démon, devient son maître. Il n'est pas possible à un autre ritualiste de l'invoquer tant qu'il est en son pouvoir. S'il lui donne un ordre (avec une phrase nécessairement impérative, et une intention magique – un simple « fais la vaisselle » ne sera pas nécessairement considéré comme un ordre), le démon sera fortement poussé à lui obéir. Il est également impossible au démon de blesser physiquement son maître. Ce qui ne veut pas dire qu'il lui est impossible d'essayer de lui nuire par d'autres moyens, c'est au maître de s'assurer par les bons ordres que le démon ne lui fera pas de mal et le protégera, de préférence alors qu'il est encore dans son pentacle d'invocation et donc inoffensif. De plus, le maître peut également infliger par la pensée une intense souffrance au démon.
Lors de l'invocation, le démoniste choisit ce qu'il adviendra du démon à sa mort : il peut repartir en stase, ou laisser le démon dans le corps, libre de vaquer à ses occupations. Dans ce cas, le démon pourra tout de même être invoqué par un autre ritualiste, comme s'il était en stase. Si son maître n'a plus besoin de lui, il peut également choisir de le renvoyer en stase ou de le libérer.

Un démon peut sentir la nature d'un autre démon, s'il se pose la question, par exemple en se demandant « est-ce que cette personne est un démon ? » Il ne peut pas sentir la nature d'un ritualiste. Un ritualiste ne peut pas non plus sentir la nature d'un démon, sauf s'il y a été entraîné et possède les rituels spécifiques.

Le vrai nom d'un démon possède un réel pouvoir : si quelqu'un qui connaît le vrai nom du démon lui donne un ordre (phrase impérative) en utilisant son nom, quand il n'a pas de maître (libre dans un corps terrestre), il est obligé d'y obéir. Ils cherchent généralement à garder ce nom secret. Leur maître le connaît, bien entendu, et ne va pas non plus le divulguer à tous les vents. C'est pourquoi, si vous choisissez d'interpréter un démon, il vous est conseillé de créer un compte avec le nom sous lequel il va être connu plutôt que son vrai nom.

(Choses à préciser dans une fiche de personnage de démon : pouvoir, faiblesse, chance/malchance. Vous pouvez, dans l'historique, rajouter des informations sur quand et par qui il a été créé, quelques différents maîtres qu'il a eus, pourquoi on l'invoque généralement...)

La démonologie trouve, pour ce qu'on en sait, ses sources dans l'aristocratie française du Moyen-Âge. A une époque, l'essentiel des démonistes descendait, de près ou de loin, de cette famille, et gardait jalousement ses secrets. Mais alors que les chasses aux sorcières se multipliaient, certaines branches de la famille effrayées par le bûcher ont choisi de confier leurs savoirs à des occultistes plus ou moins fréquentables, perdant ainsi la maîtrise de leur art. Ces occultistes l'ont donc enseigné à qui ils le souhaitaient.
Bien sûr, d'autres descendants de la vieille famille ont conservé le savoir, et continué à pratiquer en cercle fermé.

Pour apprendre la démonologie, il faut un maître. L'essentiel des savoirs et livres traitant des démons sont gardés jalousement par les ritualistes pratiquant cet art. Il existe également des listes de démons précisant leurs pouvoirs, qui ne sont pas exhaustives, de plus, certains démons peuvent être actuellement invoqués voire être morts.

Les opinions des démonistes sur leurs serviteurs sont variables. Elles originent d'une pensée très chrétienne où le démon est un envoyé du Diable, qui ne cherche qu'à tromper et à nuire à son maître, et qui n'a pas de sentiments en lui-même. Cela va donc, pour les plus compréhensifs, d'un traitement extrêmement strict, où il vaut mieux prévenir que guérir, et donc maintenir son démon dans la terreur de la punition, jusqu'à, pour les plus puritains (protestants par exemple), à la ferme croyance qu'il faut invoquer le démon non pour servir ses intérêts, mais uniquement pour faire souffrir ces créatures du diable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trinity-shack.forumactif.be
 
Description du contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de Kii - Panda terre lvl 143 - Jiva
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions
» Description RP
» RP - Règles !! et Description
» [Soirée Level Up] Description et explication, et recrutement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trinity Shack :: RP :: Fatras fantastique :: Bartiméus inspired-
Sauter vers: